Le Maire de Harhoura destitué pour « graves violations des lois »

Il n’est plus maire de Harhoura. L’Istiqlalien Faouzi Benallal vient d’être destituée de son poste de président de la commune de Harhoura pour « graves violations des lois et règlements en vigueur ».

Selon la Map, le tribunal administratif a décidé de le destituer immédiatement suite à une requête déposée le 29 octobre dernier par l’agent judiciaire du royaume au nom du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Temara.

Le désormais ex-maire a été condamné pour avoir violé les « lois et règlements relatifs à l’urbanisme, des dispositions juridiques se rapportant au recouvrement des taxes et droits de la commune et des règles de la concurrence en matière de conclusion des contrats d’exploitation des domaines communaux ».

Il avait 10 jours pour fournir des explications mais ce dernier a présenté des « propos évasifs qui n’ont apporté aucune réponse juridiquement valable au sujet des actes qui lui sont reprochés et qui, au contraire, confirment ces actes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 21 =